" />
Applications & Astuces

Où trouver le code PUK sur son téléphone ?

Vous venez de bloquer involontairement votre SIM après trois tentatives erronées de taper le code PIN correct ? Les opérateurs GSM ont conçu une solution alternative pour permettre aux utilisateurs d’accéder au réseau mobile : le code PUK. Fourni à l’achat d’une carte SIM, il s’agit d’un code de récupération de huit chiffres à utiliser. Si pour une raison ou une autre, vous n’avez plus accès à ce code, voici quelques moyens de le retrouver et de débloquer sa SIM.

Qu’est-ce que le code PUK ?

Le code PUK (PIN Unlock Key) est une sécurité complémentaire au code PUK qui est composé de huit chiffres. De manière automatique, le code PUK est demandé après trois tentatives infructueuses de validation du code PIN. Il constitue donc un deuxième facteur d’authentification au détenteur d’une SIM pour protéger à l’accès au réseau mobile.

Le code PUK est destiné à empêcher les individus mal intentionnés d’accéder au réseau du smartphone en cas de vol ou de perte. En l’absence d’authentification supplémentaire sur l’appareil lui-même toutefois, notez qu’il devient totalement inefficace. C’est pourquoi, il est recommandé généralement de sécuriser l’écran de son téléphone en plus de l’activation du code PIN.

Toutefois, il se peut qu’en raison d’une erreur de clavier ou d’une perte de mémoire (ou oublie) vous ne vous rappeliez plus de fameux code ! Pour vous aider à re-accéder à nouveau aux contacts de la SIM, il faut donc rechercher le PUK par l’un des moyens conventionnels.

Où trouver le code PUK ?

Il existe plusieurs moyens d’accéder au code PUK de sa SIM. Notamment, vous pouvez consulter le contrat mobile à la souscription d’un forfait, accéder l’espace client ou contacter un opérateur.

Accéder à l’espace client

Le moyen le plus simple pour trouver son code PUK est de se rendre dans son espace client. Dans la catégorie « Urgence » ou « Dépannage », les opérateurs GSM y proposent habituellement un menu dédié. Dans la barre de recherche du smartphone, vous pouvez aussi taper PUK pour retrouver ce précieux renseignement.

Consulter le contrat mobile à la souscription d’un forfait

Trouver son code PUK sur le support carte SIM
Trouver son code PUK sur le support carte SIM

Habituellement, le code PUK de la SIM figure sur le contrat mobile obtenu à la souscription d’un forfait chez son opérateur. Vérifiez donc vos tiroirs ou consultez vos mails pour voir si vous pouvez retrouver ce document particulier. Si cependant, vous l’avez égaré, vous pouvez toujours rechercher le numéro IMEI auquel le code PUK est généralement associé. Ces deux renseignements capitaux sont mentionnés sur le morceau en plastique accompagnant la SIM.

Contacter son opérateur GSM

L’autre moyen pratique pour retrouver le code PUK est de contacter son opérateur GSM. À cet effet, vous pouvez soit écrire un mail à l’adresse de ce dernier ou d’appeler le numéro du service client. Dans l’un ou l’autre cas, l’opérateur vous posera des questions pour confirmer si vous êtes le véritable propriétaire de la SIM. Si les réponses fournies sont satisfaisantes, il vous fournira alors le code PUK.

Lire également : Quelle est la meilleure application lampe torche ?

Comment saisir le code PUK pour débloquer sa carte SIM ?

Code PUK
Entrer le code PUK pour débloquer la SIM

Le code PUK ne s’utilise pas directement sur un smartphone. Il est à saisir uniquement après trois tentatives de validation du code PIN de la SIM. Dans ce cas, vous écrivez les huit chiffres qui se trouvent sur le support en plastique qui accompagne la carte SIM. Validez ensuite l’opération en cliquant sur Entrer afin d’accéder à vos contacts.

Bien avant, l’opérateur vous invitera toutefois à configurer un nouveau code PIN pour simplifier à l’avenir les procédures. Comparativement au code PIN qui donne seulement trois essais, le code PUK offre jusqu’à dix tentatives. Mais si vous constatez que vous n’arrivez pas à trouver les bonnes combinaisons, utilisez l’une des précédentes méthodes pour obtenir le véritable code.

Code PUK, code IMEI et code PIN : quelle différence ?

Le code PIN (Personal Identification Number) est un code de sécurité à quatre chiffres qui peut être configuré sur les cartes SIM. Il sert à conserver certaines informations de nature personnelles comme les contacts afin que de tierces personnes ne les utilisent à mauvais escient. Pour assurer cette protection, l’opérateur vous demandera à chaque fois de renseigner ce code dès que le téléphone est éteint et rallumé.

Par défaut toutes les SIM sont configurées avec un code PIN qu’il est possible de modifier dans les paramètres du téléphone. Il existe en parallèle un PIN 2 qui sert à protéger certaines fonctionnalités comme à titre indicatif l’envoi de SMS.

Le code PUK par contre est un code configuré en complément au code PIN. Il sert à débloquer la SIM lorsque l’opérateur bloque ce dernier après trois tentatives. Le PUK comparativement au PIN contient en tout huit chiffres et accorde dix essais de validations à l’utilisateur. Il faut également préciser que le PUK n’a aucune utilité pratique lorsque le code PIN n’est pas activé sur le téléphone. Dans ce cas, l’utilisateur n’aura donc qu’à valider le schéma de verrouillage (si configuré) pour accéder à son écran.

Code IMEI d'un smartphone
Code IMEI d’un smartphone

Le Code IMEI (International Mobile Equipment Identity) en revanche est un code un peu plus particulier. Il comporte entre quinze et dix-sept chiffres, lesquels jouent chacun un rôle bien spécifique :

  • Les deux premiers servent à identifier le pays de provenance du téléphone ;
  • Les six chiffres suivants forment le numéro de série du téléphone ;
  • Le dernier chiffre sert de clé d’authentification (clé de sécurité) du code IMEI.

Le code IMEI sert à désimlocker un appareil mobile afin de faciliter son utilisation avec n’importe quel opérateur GSM. Il est également utilisé pour bloquer à distance l’accès aux données personnelles disponibles sur son téléphone en cas de vol. Enfin, notez que ce code est pratique pour savoir si un appareil mobile est volé ou non. C’est pourquoi il est conseillé de toujours vérifier la liste des IMEI blacklistés en ligne à chaque achat d’un téléphone d’occasion chez un particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page